Frederic Fontan

Frédéric au jardin botanique de Montréal

Voilà déjà bien longtemps que Frédéric est expatrié au Québec. Après avoir vécu de multiples expériences d’expatriation notamment en Angleterre et en   Afrique du Nord, il a décidé de poser ses valises à Montréal où il réside depuis 1998. Il nous raconte son expérience d’expatrié ainsi que d’utilisateur Tel4expat.

Pouvez-vous vous présenter et nous parler de votre parcours d’expatrié ?

Je travaille pour la filiale d’une société française (le groupe Bolloré) au Canada. Pour moi l’expatriation a commencé à la fin des années 80, je suis parti en Afrique du Nord puis en Angleterre. A partir de 1998, j’ai posé mes valises au Québec à Montréal et je n’en suis plus jamais reparti. Je suis originaire de Bordeaux et je retourne souvent dans le sud-ouest plusieurs fois par an.

Qu’est-ce qui vous plaît au Québec et notamment à Montréal ?

C’était un véritable choix de rester vivre à Montréal notamment grâce à la qualité de vie qu’on peut trouver ici. Je souhaitais rester dans un environnement francophone. Ce qui m’a beaucoup séduit dans cette ville, c’est son identité francophone qui mélange des influences européennes et nord-américaines. Cette combinaison en fait une ville dynamique que j’apprécie particulièrement.

Comment avez-vous connu Tel4Expat ?

C’était un vrai concours de circonstances. Mes parents ont vu Benoit Fuleran (le fondateur de l’entreprise) dans le journal Sud-Ouest concernant l’expansion de son entreprise Tel4Expat. Etant un ancien élève de ma sœur qui était professeur dans l’agglomération rochelaise et qui avait eu Benoît en tant qu’élève, mes parents m’ont transféré l’article en me disant que cela pouvait m’intéresser. Effectivement, j’ai regardé ce que proposait Tel4Expat et cela correspondait à mon besoin de français expatrié pour appeler en illimité vers la France.

Que pensez-vous de la solution Tel4Expat ?

Je suis client Tel4Expat depuis un an et demi. Je suis vraiment satisfait de cette solution. D’abord, au point de vue financier, l’offre proposée en illimité m’a permis d’économiser sur mes factures de téléphone. J’ai résilié mon abonnement de téléphone fixe local au Canada dont je n’avais plus l’utilité car les appels vers les fixes en France sont inclus dans mon forfait Tel4Expat. C’était bien plus avantageux pour moi par rapport à d’autres opérateurs locaux qui proposaient des coûts de communication plus élevés.

Le deuxième point qui m’a séduit : avoir mon numéro français personnel. Les gens vous rappellent plus facilement lorsqu’on laisse un numéro en 09 plutôt qu’un numéro avec l’indicatif d’un pays étranger. Je pense que c’est toujours un frein psychologique pour de nombreuses personnes d’appeler à l’autre bout du monde notamment pour les commerçants ou les administrations. Le numéro en 09 facilite les contacts.

L’une des raisons majeures qui m’a poussé à m’inscrire à Tel4Expat, c’était d’avoir une « pseudo » identité téléphonique française parce que je n’arrivais pas à joindre les administrations, les services clients et les numéros en 0800. Les numéros spéciaux sont accessibles avec Tel4expat. Ce qui me frustrait le plus, c’était que la clientèle française mais non-résidente en France est souvent laissée pour compte. Le fait d’avoir un numéro français, cela résout tous ces problèmes-là. Il fallait par exemple que je joigne France Télécom et je n’arrivais absolument pas à les avoir par téléphone. Lorsque j’ai pu avoir le numéro réservé à la clientèle étrangère, j’étais redirigé vers le centre d’appel qui n’était pas adapté à ma demande.

Je dirais que le seul inconvénient d’avoir un numéro français, c’est de recevoir certains appels en pleine nuit ! Les gens ne réalisent pas qu’ils vous appellent en pleine nuit lorsqu’ils appellent sur un numéro français. Mais Benoît m’a assuré que c’est quelque chose qu’il est possible de contrôler et de paramétrer.

Vous avez rencontré Benoît et Franck lors de leur semaine au Canada pour partir à la rencontre des expatriés sur place. Pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec l’équipe Tel4Expat ?

J’ai reçu Franck et Benoit qui m’ont expliqué leur parcours et la création de la société. Nous avons échangé sur mon expérience d’expatrié et mon ressenti concernant le produit. Pour moi, c’est effectivement un service qui peut intéresser la population française mais aussi la population québécoise qui a des liens avec la France. Cette rencontre fut très conviviale.

Merci à Frédéric d’avoir pris le temps de répondre à mes questions et bonne continuation à Montréal.

Il y a 1 commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire

Pas d'inquiétude. Nous ne faisons pas de Spam.

Ne vous inquiètez pas. Nous n'utiliserons jamais votre e-mail pour du spam.